8. La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA)

8. La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) from Décroissance – Degrowth on Vimeo.

Liste des vidéos : http://www.decroissance2012.fr/?page_id=374
Entretiens filmés de Vincent Moreau, pour le collectif Décroissance 2012, avec Vincent Liegey du Parti Pour La Décroissance.

Pour signer l’Appel : decroissance2012.fr
Plus d’infos : partipourladecroissance.net
Contact : contact@decroissance2012.fr

La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA), un outil pour l’égalité et la dignité.
partipourladecroissance.net/?p=7003

Promouvoir une transition démocratique et sereine vers des sociétés soutenables et surtout souhaitables de Décroissance.

« L’homme ne désire pas par nature gagner de plus en plus d’argent, mais il désire tout simplement vivre selon son habitude et gagner autant d’argent qu’il lui en faut pour cela”.
Max Weber

Version de mars 2012. lire la suite

7. Crise de la dette et Décroissance : le plan B

7. Crise de la dette et Décroissance : le plan B from Décroissance – Degrowth on Vimeo.

Liste des vidéos : http://www.decroissance2012.fr/?page_id=374
Entretiens filmé de Vincent Moreau, pour le collectif Décroissance 2012, avec Vincent Liegey du Parti Pour La Décroissance.

Pour signer l’Appel : decroissance2012.fr
Plus d’infos : partipourladecroissance.net
Contact : contact@decroissance2012.fr

Pour aller plus loin :
- AAA : le drame est-il celui qu’on croit ? : partipourladecroissance.net/?p=6804
- Attac s’adresse aux candidats à la présidentielle : voici la réponse de la candidatE de la Décroissance : decroissance2012.fr/?p=357
- Crise de la dette : le plan B est dans l’oBjection de croissance :partipourladecroissance.net/?p=6444

Lire la suite

6. Décroissance : démondialisation, protectionnisme ou relocalisation ouverte ?

6. Décroissance : démondialisation, protectionnisme ou relocalisation ouverte ? from Décroissance – Degrowth on Vimeo.

Liste des vidéos : partipourladecroissance.net/?page_id=6736
Entretiens filmé de Vincent Moreau, pour le collectif Décroissance 2012, avec Vincent Liegey du Parti Pour La Décroissance.

Pour signer l’Appel : decroissance2012.fr
Plus d’infos : partipourladecroissance.net
Contact : contact@decroissance2012.fr

L’avenir est à la relocalisation ouverte

Lire la suite

4. La Décroissance : l’histoire d’un mouvement

Le collectif décroissance 2012 vous propose 10 entretiens filmés pour mieux comprendre la Décroissance Politique. Ils vont être successivement mis en ligne pour la fin du mois de février. Voici le n°3

4. La Décroissance : l’histoire d’un mouvement from Décroissance – Degrowth on Vimeo.

Liste des vidéos : partipourladecroissance.net/?page_id=6736

Pour signer l’Appel : decroissance2012.fr
Plus d’infos : partipourladecroissance.net
Contact : contact@decroissance2012.fr

Pour aller plus loin :
Généalogie des mouvements politique de la Décroissance en France :
- http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=4819
- http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=6112

La Décroissance arrive en Hongrie : partipourladecroissance.net/?p=6252
Quand la Décroissance décolonise le monde académique : partipourladecroissance.net/?p=6675

Forum national de la désobéissance – Grigny le 8 Octobre

Nous sommes tous des désobéisseurs !
Tous à Grigny (Rhône) le 8 octobre !

La désobéissance : un enjeu de citoyenneté

8 octobre 2011 – 9h30 – 17h

[Rendez-vous publié sur Démosphère]

Désobéissance individuelle, professionnelle, institutionnelle

Forum national co-organisé par la ville de Grigny (Rhône) et le Sarkophage

Face aux atteintes portées à la démocratie par une oligarchie toujours plus agressive,
Face aux remises en cause du pacte social et notamment des services publics,
Face à la nécessité de renforcer le répertoire d’action des citoyens, des salariés, des chômeurs, des consommateurs, de tous les sans (logement, papier etc.),

La question de la désobéissance est posée par des acteurs sociaux les plus divers et toujours plus nombreux. Ces actes de désobéissance ne sont en rien un retour au vieil illégalisme.
Ils en appellent à la désobéissance au nom d’une conception plus haute du droit.

Désobéissance individuelle pour échapper à l’idéologie du système et à ses engrenages : réseaux anti-pub, collectifs d’accueil des étrangers en situation irrégulière, RESF, faucheurs volontaires, bilinguisme régional, semences paysannes, lanceurs d’alerte, refus de la télévision, des JO, réquisition de locaux (DAL, Jeudi Noir), etc.

Désobéissance professionnelle pour échapper à la casse des services publics, aux logiques de privatisation du vivant, avec les enseignants désobéisseurs, les médecins solidaires, les postiers qui refusent d’être transformés en VRP, les électriciens qui rétablissent le courant, les travailleurs sociaux qui refusent de devenir des auxiliaires de police, l’appel des cinéastes à désobéir, les mouvements pour défendre les services publics (EGSP), le droit à l’avortement, le refus du travail dominical et des nocturnes commerciaux, etc.

Désobéissance institutionnelle avec des collectivités territoriales qui refusent les expulsions, qui contournent les interdits en matière de services publics gratuits, qui se proclament territoires sans OGM, villes hors AGCS, qui pratiquent des semis désobéissants, admettent de l’habitat léger, refusent l’implantation de grandes surfaces, revendiquent la désobéissance européenne, etc.

Programme provisoire Lire la suite

Appel : notre candidatE est la Décroissance

Mis en avant

Pour une transition démocratique vers des sociétés soutenables et surtout souhaitables de Décroissance.

Télécharger la version imprimable pour la distribuer autour de vous

La société de croissance accumule dramatiquement toutes les crises : économique, environnementale, sociale, culturelle et politique. L’absurdité de ce modèle de société n’est malheureusement plus à démontrer tant les inégalités sont devenues flagrantes, le mal-être de plus en plus insoutenable et les catastrophes industrielles, sociales et/ou naturelles, presque quotidiennes. Il est aujourd’hui grand temps de construire ensemble une transition démocratique vers des sociétés soutenables et surtout souhaitables de Décroissance.

Il s’agit de mieux partager le gâteau, de limiter sa taille, mais aussi de lui donner un meilleur goût !

C’est pourquoi, nous, Collectif Décroissance 2012, proposons de participer aux élections présidentielles, rendez-vous politique majeur de notre démocratie malade, afin : Lire la suite

La révolution par la gratuité (Paul Ariès)

La perspective révolutionnaire est-elle morte avec l’effondrement du modèle soviétique? Ne peut-on penser pourtant que la crise écologique rend plus actuelles et urgentes que jamais les grandes questions que posaient jadis les différentes familles socialistes?

Le moment est incontestablement venu d’en finir avec une certaine gauche c’est-à-dire avec sa vision de l’histoire, sa conception du politique, son rêve d’un gâteau toujours croissant. En finir avec cette gauche-là est nécessaire pour retrouver, sous ses sédiments solidifiés, le sang qui vivifiait autrefois ses rêves, ses valeurs, ses projets, ses combats, ses conquêtes.

Tout se passe comme si nous avions perdu la capacité d’imaginer un autre monde en raison de ce «trop plein de réalité» qui nous broie et interdit toute évasion. Comment croire qu’être «révolutionnaire» puisse être de revendiquer le SMIC à 1500 euros «tout de suite» face à une gauche réformiste qui le promet pour un peu plus tard ? Si cette identité doit être conservée, être de gauche n’est-ce pas d’abord défendre les dimensions non-économiques de nos existences et de la société, valoriser les cultures populaires, c’est-à-dire se refuser (individuellement et collectivement) comme forçats du travail et de la consommation? Certes, si on ne croit plus en la possibilité de construire une société plus fraternelle, le SMIC à 1500 euros devient une revendication confortable et même juste socialement, car comment pourrions-nous accepter de renvoyer dos à dos exploités et exploiteurs, dominants et dominés, salauds et pauvres types. Mais si nous croyons toujours en la possibilité de rouvrir le champ des possibles, faut-il accepter ce corporatisme qui entretient le système qui nous aliène plus qu’il ne le combat ?

Lire la suite